Stanis le Polak

Une fresque historique racontant cent ans de présence polonaise dans le bassin minier

Dans le cadre de la Sainte Barbe

Après la Première Guerre mondiale, la Pologne a recouvré son indépendance perdue en 1795. Le 3 septembre 1919, la jeune Pologne et la France ont signé une convention organisant la venue massive de Polonais dans les mines de charbon. Ces centaines de milliers d’ouvriers qualifiés allaient marquer profondément la région.
Un siècle plus tard, Henri Dudzinski, descendant de ces émigrés, a écrit une fresque qui retrace la véritable histoire de ces gens, loin des clichés entendus d’une intégration parfaite et réussie. Marie-Laurence Delille l’accompagne au chant pour rythmer la fresque. La mise en scène est signée Bertrand Cocq.

Henri Dudzinski entre dans la peau de Stanis le Polak qui va traverser le XXe siècle dans la vie des corons, la guerre, les fêtes, les mariages, le sport, l’alimentation, la musique, les expulsions, les réussites et la fermeture des mines.
Humour et émotion, joie et fête vous attendent pour commémorer le centenaire de l’indépendance de la Pologne et le centenaire de la convention.

Et si vous aimez chanter, danser, manger et boire comme les Polonais, vous ne serez pas déçus…

Mardi 4 décembre 2018
15h30 (séance tout public)
Durée : 1h40
Tarif : Plein 6€ / Réduit 3€