Nouvel Inventaire

[…] Bernard Pras a renoncé aux expédients picturaux. Il préfère des objets prosaïques pour simuler la poésie de la peinture. C’est sans recours à la peinture que l’on se réfère à elle. C’est l’économie du signe peint qui trahit sa beauté. L’absence flagrante vaut présence.

Mise en abyme subtile.
Célébration de la perte. il ne s’agit donc pas de mentir, mais de donner accès.

De dévoiler, d’enlever le voile. Le trompe-l’oeil ne cherche pas à tromper l’esprit, juste à exprimer la précarité de la vision, la relativité du regard. Car ici, pour comprendre l’oeuvre, la chose, le monde, tout est question de point de vue.

VERNISSAGE: Vendredi 8 Novembre 2019 / 18h
Exposition: du 8 Novembre au 14 Décembre 2019
Centre Arc en Ciel, 9 Place Gambetta